Investir dans l’immobilier à l’ile Maurice

Très prisé par les investisseurs étrangers, le Property Development Scheme (PDS) ou Schéma de Développement Immobilier peut aussi intéresser les investisseurs mauriciens. Mais qu’est-ce que le PDS ? Quels sont ses avantages et les démarches à effectuer pour réaliser ce projet ? Toutes les réponses à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que le PDS ?

Le PDS est un projet qui associe un bien immobilier à des services (centre bien-être, terrains de sport…).

Ce programme est accessible à tout le monde, étrangers ou Mauriciens qui souhaitent fonctionner en télétravail, ou travailler à leur propre compte ainsi que les investisseurs ou retraités désireux d’exercer en toute tranquillité.

Ces résidences sont écologiques et l’Etat prône la construction de ce type d’immobilier.

Quels sont les avantages d’un programme PDS ?

Pour promouvoir le développement des PDS, le gouvernement mauricien propose de nombreux avantageuses fiscaux, notamment des exemptions totales (d’impôts) sur plusieurs éléments :

  • Impôts fonciers
  • Taxe d’habitation
  • Dividendes
  • Plus-values
  • ISF (Impôt sur la fortune)
  • Droits de succession

Ceux qui investissent dans un projet PDS ne sont pas soumis à la contribution sociale généralisée (CSG) ni à la Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS).

Le taux d’imposition sur le revenu est de 15 % seulement et les frais de notaire 1.15 %. De plus, on vous octroie un permis de résidence automatique pour les investissements minimums de $ 500 000.

Grâce à ce privilège, vous obtenez l’avantage d’une domiciliation fiscale à l’île Maurice et vous avez également la possibilité d’y résider le temps voulu. Ce permis de résidence est octroyé à l’acquéreur, ainsi qu’à la famille (conjoint(e) et enfants âgés de moins de 24 ans). Tant que vous êtes propriétaire de ce bien, vous pourrez bénéficier de ces droits.

Concrètement, investir dans l’immobilier à Maurice coûte bien moins qu’un investissement dans d’autres pays (la France, le Royaume-Uni…).

Les démarches à suivre pour un projet PDS

Une résidence PDS peut être vendue sur plan, quand elle est en construction ou quand la construction est terminée. Sur plan, l’acquéreur doit effectuer un paiement selon l’évolution des travaux réalisés. Quant au vendeur, il va s’assurer du bon déroulement de la construction jusqu’à la livraison du produit.

Les étrangers qui souhaitent procéder à une vente doivent faire les démarches auprès du Board of Investment (BOI) et procurer une copie de leur passeport ainsi qu’une lettre de recommandation de leur banque.

Une fois la demande validée par le BOI, il est avisé de solliciter un notaire pour la signature du contrat de réservation et l’acte de vente. Un versement initial (25 % du prix total) est requis sur le compte séquentiel du notaire.

Suite à ces démarches, quelques versements sont à effectuer : 10 % à l’achèvement des fondations, 35 % au moment de la mise hors d’eau, 24 % à la fin des travaux et 5 % lors de la remise des clés.

Ceux qui préfèrent concevoir leur propre programme PDS doivent faire une demande de permis PDS auprès du BOI. Il est obligatoire d’avoir un actionnaire mauricien propriétaire pour pouvoir obtenir votre permis. Son terrain doit être évalué entre 1 et 10 hectares. Il faut aussi penser à construire un minimum de 5 villas et des activités de nature commerciale comme des terrains de sport…

Publicités